Vous êtes ici

Regards croisés Freiberg-Gentilly

Regards croisés, Freiberg-Gentilly

du 9 décembre au 30 janvier 2005

UNE CULTURE POUR LA PAIX
Sans échange, pas de culture.
Une des fonctions essentielles de la culture est l'échange avec les autres. Faire la connaissance de l'autre, c'est comprendre comment il vit, agit, voit. Découvrir le regard de l'autre aide à se comprendre soi-même. Qui veut la paix doit approfondir les échanges culturels avec ses voisins.
Ce que nous voyons quotidiennement échappe bien souvent à notre conscience.
Dans un environnement urbain, nous connaissons si bien nos parcours journaliers que s'il y a des changements (une nouvelle construction, une boutique qui disparaît), certains vont s'imprimer dans notre regard, d'autres pas du tout.
Des situations curieuses dans l'architecture, comme la forme inhabituelle d'une place, un détail de façade peu commun, une jardinière judicieusement placée, bref tous les détails de l'architecture et de l'urbanisme subissent dans notre perception quotidienne le même sort: l'effacement.

Il en est de même de nos habitudes. Les chemins que nous empruntons, les raccourcis que nous prenons, comment nous traversons une place en diagonale, pourquoi un trottoir est souvent plus fréquenté que celui d'en face, nous ne le remarquons pas dans la vie quotidienne. Mais en vacances, à l'étranger, dans une autre ville, nous y sommes plus attentifs.
Souvent les amis qui viennent nous rendre visite et qui découvrent notre ville nous surprennent en nous montrant ce que nous ne voyons plus.
Un regard de l'extérieur nous apprend à reconnaître notre ville.
Sigi W Schulz et Jean-Pierre Lécot