Vous êtes ici

Michel Séméniako

Michel Séméniako
Portraits négociés

du 27 avril au 2 juillet 2000

Michel Séméniako présente une série photographique consacrée à des acteurs du monde du travail, ce qui est rare, particulièrement sur les cimaises. Que l’image qu’il en offre soit née dans la concertation est tout aussi inhabituel. Ce faisant, Michel Séméniako poursuit sa démarche dite des « portraits négociés » qui interroge la pratique de la photographie elle-même et l’inscrit au cœur du dialogue social.

Coauteur de leur propre image photographique, les protagonistes nous font pénétrer dans leur univers tandis que la mise en forme de leur propos, qu’organise Michel Séméniako, place son travail au carrefour du champ de l’art et de l’engagement citoyen.

Basée sur le volontariat, la procédure proposée par le photographe permet de reconstruire une relation entre des termes communément dissociés : ceux de l’identité individuelle et ceux de l’identité sociale perçue à travers l’activité. Il devient alors possible à chacun d’explorer « cette liaison tendue que la photographie noue entre le réel et l’imaginaire », « de se voir et d’être perçu, de jouer avec son identité, sa particularité, et aussi son étrangeté. »

Etonnante et dérangeante, cette exposition nous apporte une vision renouvelée du monde du travail et vivifie le questionnement sur le rôle de la photographie comme moteur d’une expérience consciente du monde.
Annie-Laure Wanaverbecq

Michel Séméniako est représenté par l’agence METIS .
Exposition conçue et réalisée par  la CCAS (Caisse Centrale d’Activités Sociales) et l’agence Métis