Vous êtes ici

Lena Gudd

Lena Gudd
La trace invisible des gens

du 16 octobre 2015 au 17 janvier 2016

 

Lena Gudd est née en 1986 à Lilienthal en Allemagne. Elle mène de brillantes études européennes en sciences politiques à Maastricht, Bath ou Paris puis décide aussitôt de devenir photographe. Mais sa pratique n’est pas celle de sa génération : sa photographie est faite de lenteur, de parcimonie et d’aléas. Lena Gudd utilise un vieil appareil argentique 6x6, une mécanique pataude qui renvoie au siècle passé.
L’image est pour elle un lieu de rencontre. La photographe révèle dès ses premières images cette maturité d’esprit qui sait nous mener dans les endroits les plus insaisissables des relations humaines : des dispositions de corps, des intensités de gestes et de regards qui appellent une pensée.
Lena Gudd aime le froid, la pluie et le brouillard des régions septentrionales. C’est en Allemagne, en Islande mais aussi et surtout à Fermont, ville minière du Canada, qu’elle mène sa sensible et singulière anthropologie. C’est dans ce grand Nord que l’on pourrait qualifier de « dernier territoire sauvage de l’Occident » qu’elle explore cette indicible présence : la trace invisible des gens.

Exposition réalisée en partenariat avec Tumuult, Berlin


Fermont, 2015
cc-by-sa 4.0 - Lena Gudd / Tumuult

 


Islande, 2014
cc-by-sa 4.0 - Lena Gudd / Tumuult

 

 
Fermont, 2015
cc-by-sa 4.0 - Lena Gudd / Tumuult