Vous êtes ici

Eve Morcrette / Pok Chi Lau

Eve Morcrette
Voyage au Shandong

Pok Chi Lau
Rêves de la Montagne d’Or

du 30 septembre au 28 novembre 2004

Recueillies lors d’un premier séjour en Chine, les photographies d’Eve Morcrette traduisent la découverte enthousiaste et naïve de ce vaste pays mythique par un voyageur occidental. Charmée par l’accueil chaleureux et les attentions de ses hôtes, la photographe livre des images pleines de cette sympathie réciproque. A la recherche des détails saisis dans le quotidien, des gestes familiers, des regards échangés en passant, elle construit peu à peu un carnet de voyage assez intimiste, à travers lequel se lit le désir très fort de pouvoir renouer un jour le fil de cette rencontre trop fugitive. 

Au rêve du voyageur répond, tel un étrange écho, les rêves des Chinois vivant en exil racontés par Pok Chi Lau.
« …la plupart des immigrants chinois attirés par le mirage du monde occidental ont tout abandonné dans l’espoir de construire une vie meilleure. Ils sont partis sans jamais revenir. Le destin les a conviés à goûter l’âpreté d’une vie de sueurs et de larmes. Nombre d’entre eux ont disparu, sans tambour ni trompette, laissant le mythe du succès des Chinois d’outremer intact.
Heureusement, quelques-uns ont pris la responsabilité de garder, d’enregistrer et d’étudier pour la postérité la vie et l’environnement social de ces personnes souvent oubliées de tous. Depuis 1976, Pok Chi Lau a voyagé dans toute l’Amérique du Nord avec son appareil photographique. Son travail est devenu un témoignage du côté sombre de l’histoire et une tentative d’explication des raisons pour lesquelles ces Chinois ont quitté leur pays natal. Au fil de cette exposition et de ce livre, on découvre la dignité de ces vies déracinées. » Suko Lam (extrait de la préface du livre-catalogue Rêves de la Montagne d’Or, édition Pace Publishing / Lalaverie, Hong-Kong-Paris, 2002).
Annie-Laure Wanaverbecq

 


Jinan, Chine, 2003
© Eve Morcrette

 


Mineur, Xing Long Zhuang, Chine, 2003
© Eve Morcrette

 


Qingdao, Chine, 2003
© Eve Morcrette